Le principe nous avait fait frémir chez Agevillage. Il y a quelques mois, nous vous présentions une alternative de mobile-home à installer dans son jardin. Il venait des Etats-Unis et permettait à la fille de surveiller sa mère installée dans un préfabriqué au fond du jardin par visiophone. Elle pouvait aussi surveiller toutes ses constantes (tension, pouls, taux d’oxygène…).

Aujourd’hui avec son nom anglo-saxon, senior cottage, le modèle s’importe en France. On ne parle plus de mobile-home mais de cottage, c’est plus cosy…
Le cottage pourrait donc être installé facilement, de manière définitive ou provisoire. il est présenté comme « un logement évolutif équipé de tout le matériel nécessaire (lit médicalisé, main courante, détecteur de chute, rampe d’accès, etc) pour assurer la sécurité 24h/24h et le confort de la personne. L’ensemble de l’habitation est construit et équipé pour s’adapter à chaque personne en fonction de sa perte d’autonomie ou de son handicap. Outre son aspect technique, Senior Cottage permet aux personnes de garder leur autonomie et leur intimité en ayant leur propre espace de vie et également de préserver la proximité familiale tout en facilitant l’accompagnement des aidants à domicile, qu’ils soient familiaux ou professionnels ».

La vidéo de présentation montre un cottage en bois et propose des chants d’oiseaux en fond sonore… mais aucune indication sur le prix, qu’il soit à la vente ou à la location… On vous laisse seuls juges.